Comment choisir le système de traçabilité le plus adapté à votre supply chain ?

Comment choisir le système de traçabilité le plus adapté à votre supply chain ?

choisir un bon système de traçabilité peut booster votre compétitivité

Quels sont les critères à prendre en compte pour être sûr d’opter pour le meilleur système de traçabilité de vos envois et productions ?

Vous hésitez entre un étiquetage RFID ou code-barre ? Vous vous demandez s’il est indispensable d’envisager la prise en considération de la traçabilité amont et aval ? 

Nombreuses sont les questions qui se posent lorsqu’il s’agit de se pencher sur les caractéristiques de son futur système de traçabilité. Dans cet article, ACCELIIS vous aide à y voir plus clair !

Pourquoi vous devez mettre en place un système de traçabilité dès maintenant 

Aujourd’hui, il n’est plus envisageable de ne pas disposer d’un système de traçabilité. Tout simplement. Il ne s’agit plus de vous démarquer de vos concurrents : sans traçabilité, vous ne serez plus dans la course !

La traçabilité des productions et des envois fait partie des grands chantiers de numérisation des entreprises industrielles et des acteurs de la supply chain. Il est en effet difficile d’entrer pleinement dans l’ère du 4.0 sans cela. Selon Capgemini (The Digital Supply Chain’s Missing Link: Focus), la moitié des entreprises interrogées ont des projets de digitalisation de leur supply chain. Des projets de grande ampleur le plus souvent, parmi lesquels la traçabilité figure en bonne position.

Nous en sommes aujourd’hui conscients : la donnée est un outil de pilotage et de communication avec nos partenaires dont nous ne pouvons plus nous passer. Chez ACCELIIS, nous avons constaté une hausse constante de la demande en développement d’outils de tracing et tracking. Si nous avons un seul conseil à vous donner c’est : ne tardez plus ! 

Car il vous faudra quelques mois encore pour que ce système soit en place, pour que vos équipes le prennent en main et en tirent pleinement avantage. Ne perdez plus d’autres contrats par manque de compétitivité. Prenez ce projet en main dès aujourd’hui, c’est la tâche prioritaire sur votre TO-DO list !

Quelle technologie favoriser dans votre cas ?

C’est un sujet que nous avons déjà traité dans des articles précédents (Quelle est la meilleure solution de traçabilité logistique ?). Nous allons donc aller à l’essentiel et ne présenter que les deux technologies les plus répandues dans les entrepôts et sur les chaînes de production.

Deux critères les distinguent et vous permettront d’arbitrer entre ces deux technologies : leur coût de déploiement et leurs fonctionnalités. 

Le code barre

Nul besoin d’expliquer ce qu’est un code barre ! Ils sont aujourd’hui présents partout, aussi bien sur les articles en tous genres que nous acquérons au quotidien que dans notre environnement professionnel.

Ses avantages :

  • Simple :  sa grande simplicité est sa principale force car elle permet une grande flexibilité. Vous pouvez l’imprimer où vous le souhaitez : étiquette, gravure sur carton, impression textile… peu importe du moment qu’il reste lisible.
  • Répandu : il est fort probable que tous vos partenaires soient équipés d’un lecteur de code barre. Votre système de traçabilité est ainsi facilement conciliable avec leur propre outils, ce qui vous permet de créer une traçabilité globale de la chaîne.
  • Peu coûteux : le code barre en lui-même ne nécessite pas de maintenance particulière. Les frais d’impression d’étiquette sont très faibles et les systèmes de lecture parmi les plus abordables du marché.
  • Efficace : à l’aide d’une solution de lecture automatique, le code barre peut s’inclure dans un système de traçabilité efficace qui augmentera sensiblement la productivité de vos équipes et la fiabilité du suivi.

Il s’agit donc de la solution la plus simple et économique à mettre en place.

La RFID

La RFID, ou radio-identification (radio frequency identification), est une technologie presque aussi répandue que le code-barre, avec cependant un coût plus élevé. 

A la différence du code barre, elle permet la mémorisation et la récupération de données à distance, grâce à une étiquette, le Tag RFID. Le tag est lu par un capteur qui peut prendre des formes diverses : portique, borde, tablette, etc. 

Cette caractéristique vous permet par exemple de scanner tous les articles présents dans les colis d’une palette en même temps au passage d’un portique, sans aucune manipulation humaine.

On distingue trois types de RFID : passive, semi-passive et active. 

RFID passive :

  • Étiquette et lecteur peuvent être éloignés de quelques mètres et la communication des données ne nécessite pas de visibilité directe. 
  • L’étiquette RFID passive ne nécessite aucune source d’énergie puisqu’elle utilise le champ électromagnétique de l’outil lecteur. 
  • La RFID passive ne sollicite pas le réseau et s’adapte donc facilement aux différentes infrastructures par lesquelles elle passe.

RFID semi-passive : elle est équipée d’une batterie embarquée, elle émet un signal après en avoir reçu un, qui l’active. Mais elle ne peut toujours pas se passer de lecteur. Sa portée est plus longue que celle de la RFID passive. 

RFID active : l’étiquette émet elle-même un signal en permanence et déclenche donc des récepteurs dans son champ, qui va bien au-delà de celui de la RFID passive. Plus volumineuse, l’étiquette RFID active est équipée d’une batterie et d’un émetteur actif. Soyons clairs, le coût d’une étiquette RFID active est souvent prohibitif et sa durée de vie ne dépasse pas les 5 ans. Son volume et son impact sonore la rendent inutilisable dans certains cas. 

Il s’agit d’une technologie arrivée à maturité qui suscite l’intérêt de nombreux industriels et acteurs de la supply chain.

Vous hésitez entre ces deux technologies ? ACCELIIS vous conseille. Contactez-nous !

Comment définir le périmètre de votre système de traçabilité

Il n’est pas toujours évident de coordonner votre système de traçabilité hors des murs de l’entreprise. Mais le rendre compatible avec celui de vos partenaires ne présente pas de difficultés pour ACCELIIS.

Son périmètre dépend donc de votre volonté et de vos besoins. Nous vous conseillons cependant d’inclure si possible :

  • Le tracing ou traçabilité ascendante. Il s’agit de l’aptitude à retrouver l’origine et les différents états d’un produit. On parle également de traçabilité qualitative.
  • Le tracking ou traçabilité descendante. Il s’agit ici de retrouver la localisation du produit, la preuve d’une livraison, etc.
  • La traçabilité amont. Ce terme désigne l’ensemble des procédés de traçabilité mis en place pour tracker et tracer le produit avant que sa responsabilité ne vous incombe.
  • La traçabilité aval. A l’inverse, la traçabilité aval désigne l’ensemble des procédés de traçabilité mis en place pour tracker et tracer le produit après le transfert sa responsabilité.
  • Traçabilité interne. Cela concerne la traçabilité au cours de l’ensemble des étapes de transformation et de déplacement du produit sous votre responsabilité et indépendamment de vos partenaires.

Là encore, il n’y a pas de bon ou mauvais choix. Mais vous devez y réfléchir et ne pas hésiter à vous faire conseiller car l’impact à long terme peut être important.

Un projet qui concerne tous les services de votre entreprise

Loin d’être l’apanage des seuls logisticiens, la traçabilité concerne aujourd’hui tous les services (ou presque) de votre entreprise. Il est donc indispensable d’inclure les différents acteurs dans le projet.

En effet, les avantages que les différents intervenants pourront retirer de l’utilisation et de la compréhension d’un tel système sont importants. 

Bien entendu, pour la production cela permet non seulement de tracer l’origine des produits. Mais, avec un système coordonné à celui de vos fournisseurs et de vos transporteurs en amont, de connaître précisément les quantités entrantes et donc d’adopter un pilotage plus agile. En aval, ces informations enrichies de vos propres données seront précieuses pour vos clients.

Pour le pôle commercial et marketing, la promesse d’un tracing et tracking de la production et des envois représente bien entendu un argument commercial majeur. En BtoB comme en BtoC (ou encore en BtoBtoC), il s’agit de l’une des attentes principales de vos clients. 

Il ne s’agit là que des bénéfices les plus évidents, avec ceux qu’en retirent les logisticiens impliqués dans les envois et la réception des retours de marchandises.

Fiabilité, image de marque et compétitivité sont trois axes que le système de traçabilité le mieux adapté à votre entreprise peut améliorer significativement.

Nos solutions évoluent

ACCELIIS vous propose des solutions de lecture automatisée de code barre, ainsi que des solutions dédiées à la RFID. Sur mesure ou sur étagère. 

Comme vos besoins, ces solutions évoluent. Nous avons forcément celle qu’il vous faut ! Optez pour un système ouvert à la multimodalité en faisant le choix des solutions ACCELIIS !

Aujourd’hui, nous vous proposons trois solutions de lecture automatisée de code barre sur étagère :

  • MonoVisium permet de lire les codes-barres en mouvement dans un vaste champ de vision. Parfaitement adapté aux portes d’entrepôt, et aux quais il permet d’identifier palettes et cartons notamment. 
  • HyperVisium permet de détecter, décoder et localiser de nombreux code barres dans un vaste champ de vision. Applicable dans de nombreux processus, HyperVisium permet par exemple d’effectuer très rapidement un contrôle automatisé des expéditions ou une gestion automatisée des consignes.
  • MobiVisium est un pupitre autonome de lecture de code-barre et de prise de photos.  C’est une solution mobile et autonome (coffret énergie embarqué, WiFi). Il permet d’automatiser la lecture des codes SSCC lors des chargement, avec prise de photo en option.

Besoin d’un conseil personnalisé ? ACCELIIS vous accompagne de la phase d’avant-projet à la maintenance de vos outils de traçabilité. Contactez-nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Appelez nous